Categories

Le texte de la critique d’Eva

Le premier prix de la Critique

mercredi 18 juillet 2012, par M. Deshayes, professeur de lettres.

Voici enfin le texte de la critique rédigée par l’élève du collège lauréate du Prix de la Critique, dans le cadre du Prix littéraire des Collégiens du Bessin au Virois

Bal de givre à New York de Fabrice Colin

Un New York féérique par Fabrice Colin

Synopsis : }
Anna Claramond, 17 ans, se fait renverser par la voiture d’un jeune homme nommé Wynter, riche héritier de la famille Seth-Smith, Anna ne se souvient plus de rien, son nom lui est familier. New York est blanche, irréelle, magnifique. Elle reçoit des cadeaux splendides de Wynter, tout est presque trop parfait et Anna sent que quelque chose ne va pas, de plus le Masque, un présumé kidnappeur lui indique par des messages qu’elle est en danger. Elle doit choisir qui croire et surtout, elle doit se souvenir.

Mon avis :

Ce qui m’a d’abord attiré vers ce roman est la couverture blanche et bleue très épurée ainsi que son titre, assez mystérieux.

Au départ, je pensais que l’histoire ne serait pas très originale ; une jeune femme tombe amoureuse de l’homme qui l’a renversée...mais par la suite, je me suis rendu compte que le scénario n’est pas classique car je me suis posé plein de questions sur le Masque et sur Wynter, ces personnages assez bizarres, sur ce qu’ils veulent vraiment, mais avec ce dénouement final qui a été très palpitant, la plupart de ces questions ont disparu pour laisser place à d’autres, dommage, malgré cela , les dernières pages se sont bousculées, c’était génial, je pense que pas mal de personnes- moi y compris, ont poussé un « oh » !! lorsqu’ils ont refermé ce livre.

Ce livre est intéressant d’abord par son originalité mais également car sa lecture a été très agréable : j’ai été très captivée tout au long du livre.

J’ai adoré New York transformée, irréelle, magnifique, fascinante, spectaculaire. Fabrice Colin a réussi à m’emporter dans un paysage futuriste grâce à son écriture fluide qui a fait tourner les pages assez vite.
Jacob et cette femme vagabonde sont des personnages très attachants.

Ce livre a été une excellente découverte.

Eva S., 4e1