Collège du Val d’Aure
Rue des écoles BP101 14230 Isigny sur Mer
Tél : 02 31 22 00 34
Mail : ce.0141257r@ac-caen.fr

Projet Magie des cabines - Première séance avec les plasticiennes

mercredi 6 mars 2019, par La direction.

« C’est aussi une bougie »

Magie des cabines... Les plasticiennes sont là, première séance de travail !

Cet après midi, les CM1 CM2 de Mme De Smet de l’école Jacques Prévert et les élèves de 6e 1 du collège du Val d’Aure se sont retrouvés pour une séance de travail avec Sophie Moraine et Margot Cannevière, les plasticiennes invitées sur ce projet. Ils avaient déjà fait connaissance en novembre, Sophie et Margot avaient parlé de leur travail, avaient questionné les enfants sur leurs attentes…

Aujourd’hui, ils sont arrivés avec un objet de leur quotidien, un mug, un stylo, une règle, un livre de leur collection préférée… et ils l’ont métamorphosé ! Premier effet de la « magie des cabines » !
Ainsi, le couteau à peinture de Mélina est devenu le bec d’un pélican, la règle de Lucas s’est métamorphosée en lune brillant dans la nuit, le crayon de Steve en bateau...

Vous vous demandez comment ?
C’est très simple ! Les élèves ont modifié le cadre ; ils sont passé de l’objet représenté sous un ou deux points de vue à la représentation d’une partie de cet objet puis d’une partie de la partie de l’objet…

Vous êtes perdus ? Pas eux ! Comme en poésie, il ont chaussé des lunettes « d’artiste » pour voir autrement la réalité ! « J’ai été surprise par ce que chacun de nous a fait. C’est amusant de partir d’un objet qu’on voit souvent et d’arriver à quelque chose qui n’a rien à voir avec cet objet. » dit Mélina. « C’est impressionnant. Je ne m’y attendais pas » ajoute Lucas.

Nathan se voir déjà sculpter son objet.Nous vous tiendrons informés des avancées de ce projet, chaque groupe d’élèves travaillant sur un élément, l’eau, la terre, l’air, le feu qui sera le thème d’une des quatre cabines de plage qui abritera leurs productions.

Vous êtes perdus ? Pas eux ! Ils seront auprès de vous pour vous expliquer leur démarche le jour de l’inauguration.

Merci à Sophie et Margot